Béret vert du 1er BFMC

Béret du Commandant Kieffer - Crédit photo _ Jérôme Hamon

Durant la Seconde Guerre mondiale, il crée le 1er bataillon de fusiliers marins commandos (1er BFMC) à partir d’une 1re compagnie de fusiliers marins formée de volontaires au printemps 1942. Incorporé le 16 avril 1944 au Commando No. 4 du colonel Dawson, ce bataillon comporte 177 hommes, dont leur chef le lieutenant de vaisseau, renommé major Philippe Kieffer.  Les Français débarquent le 6 juin 1944 à la Brèche de Colleville-Montgomery (Colleville-sur-Orne). La troupe 8 progresse par le front de mer tandis que la troupe 1 et la section de mitrailleuses K Gun suivent la D514 et la voie ferrée  [SS3] en direction de Riva Bella. À, 9h00 l’assaut contre les positions fortifiées allemandes de l’ancien casino de Ouistreham commence, avec l’appui d’un char Duplex Drive commandé par le lieutenant D. Harold du 13/18th Hussars. Après avoir contribué à la reddition du bunker allemand, le bataillon français de Kieffer rejoint ensuite la 6ème division aéroportée britannique en franchissant le pont de Bénouville rebaptisé « Pegasus Bridge ». Au soir du 6 juin, on dénombre 10 tués et 34 blessés au sein du 1er BFMC désormais en position défensive à Amfreville.Le 1 novembre 1944, le Commando Kieffer s’illustre une nouvelle fois lors du Débarquement sur l’île de Walcheren (Pays-Bas). Le 1er bataillon de fusiliers marins commandos est dissous le 1er juillet 1945.

kieffer-montgomery
Retour à la galerie

CONTINUEZ À EXPLORER
LA COLLECTION

newsletter

SUBSCRIBE TO THE NEWSLETTER

logo-noire-small
Practical information
Place du 6 Juin
14117 Arromanches
Tél. : +33 (0)2 31 22 34 31
E-mail : [email protected]
Planning your visitF.A.Q
HistoryNewsMuseography
Media centre
Partners
Mentions Légales
Politique de confidentialité

chevron-downplus-circle
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram